Le patrimoine en vie à Argentat

2020

Le patrimoine en vie à Argentat

Cette semaine, Nuage Vert – musée mobile Vallée de la Dordogne secoue le patrimoine à travers deux opérations: la saison 2 des cours autour des arts et du visuel et les Journées européennes du Patrimoine avec des rendez-vous qui convoquent nature et culture.

A l’ère de la confusion multimédiatique, se repérer dans notre univers visuel devient une priorité civique, autant qu’un plaisir. Alexandra Duchêne reprend les cours du jeudi soir à 19h à Nuage Vert. Premier rendez-vous jeudi 17 septembre sur la Préhistoire. Et puis un programme en ligne sur nuage-vert.com avec des rendez-vous très variés: les jardins de la Renaissance, les «Vénus» à la Préhistoire, l’art déco des années 1920-30, les Caravagesques, l’apparition de l’agriculture au Néolithique, les grands courants artistiques au XIXe siècle, l’art dit «classique» de l’Antiquité à nos jours… C’est 15 euros le cours et il faut s’inscrire (contact@nuage-vert.com ou 0612296097).

Programme complet

Samedi 19 septembre, pour la deuxième année, Nuage Vert organise des Escapades de la bioculture à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. L’idée est de marier nature et culture et de considérer que le patrimoine n’est pas juste fait de vieilles pierres. Ainsi, le samedi 19 septembre matin a lieu une promenade architecturale avec Jacques Patureau («LA RUE SAINTE CLAIRE: éléments d’architecture des maisons bourgeoises et de l’histoire de quelques familles qui les ont habitées»). Rendez-vous à 10h30 place Delmas.

A 15h, deuxième étape du cycle avec le grand préhistorien Michel Lorblanchet : "Les humains à la Préhistoire et leur environnement. A propos de la spiritualité des Paléolithiques du Quercy : interprétation des grottes ornées régionales ", salle Saintangel au jardin public. A 16h30 à partir de Nuage Vert au jardin public, balade naturaliste avec Jean-Michel Teulière dans le cadre de l'ABC (Atlas de la Biodiversité Communale) : "Déambulation Argentacoise à la recherche des oiseaux migrateurs". La vallée de la Dordogne est un grand axe migratoire pourla faune sauvage. En cette période de l'année, de nombreuxoiseaux partent pour les "pays chauds" en empruntant ce "couloir", ce point de repère. Découverte de la diversité des espèces qui compose ce peuple migrateur, qui est en train de nous survoler. Pourquoi, quand, comment, où migrent les oiseaux ?

Des occasions de découvertes très diverses…