Le Budget

Un budget sous contrainte mais sans hausse d'impôts

 

Comment faire des économies de fonctionnement, poursuivre le désendettement de la Ville, tout en garantissant une enveloppe d’investissements, mais sans augmenter les taux d’impositions et en faisant face à une baisse drastique des dotations de l'Etat ?

Voilà l’équation qu'a dû résoudre la municipalité d'Argentat pour construire son budget 2015 et que n'a pas manqué de rappeler Jean-Claude Leygnac, Maire d'Argentat, à l'occasion de la réunion publique organisée le 28 avril dernier à la halle Delmas. Adopté le 14 avril par le Conseil Municipal, le véritable premier budget construit par la nouvelle municipalité a été présenté aux argentacois par le directeur général des services, Rodolphe Mailles, auprès d'une assistance venue nombreuse, non sans avoir présenté préalablement une analyse financière sur les six dernières années. Il a été l'occasion de réaffirmer l'engagement pris en 2014 devant les argentacois : aucune hausse de la fiscalité locale ne sera votée tant que toutes les voies d'économie n'auront pas été explorées.

Ce budget s'appuie sur une série de mesures nouvelles qui doivent permettre à la commune d'allier efficacité et sobriété. Face à des contraintes budgétaires toujours plus élevées, le budget 2015 de la Ville témoigne d'une volonté forte de diminution des dépenses de fonctionnement et de préservation de son niveau d'investissement.

La baisse des dotations de l’Etat (qui représente en 2015 plus de 81 000 €, soit les 2/3 du budget consacré annuellement aux subventions pour les associations) et la montée en charge de la péréquation (Argentat étant considéré comme une ville « riche », la commune devra reverser près de 78 000 € à l'Etat), cumulée à la progression spontanée des dépenses, auraient pourtant conduit, avant toute mesure correctrice, à l’identification d’un besoin de financement de près de 200 000 € pour 2015.

Afin d'éviter une augmentation des taux des taxes d'habitation et foncières, la municipalité a dû mobiliser des leviers multiples. De nombreuses économies en fonctionnement ont ainsi été identifiées et intégrées au BP 2015. Ces économies découlent de mesures visant à améliorer l’efficience de l'action municipale, sans dégrader la qualité des services rendus aux argentacois.

La gestion rigoureuse des dépenses et recettes de fonctionnement permet ainsi de développer le niveau d’épargne de la ville en 2015, lui permettant de financer ses investissements. Avec un investissement s'élevant à 1 735 635,33 €, la Ville d'Argentat investira sur la voirie, la propreté urbaine, les écoles ou encore sur le complexe Marcel Celles et le camping. Néanmoins, les nombreux emprunts réalisés au cours du précédent mandat (représentant près de 2 millions d'euros) obligent la Ville d'Argentat à limiter le recours à ce financement. Avec des échéances annuelles sur le seul remboursement du capital dépassant les 320 000 € en 2015 (contre 221 000 € en 2008), une partie importante du budget investissement de la collectivité est ainsi amputée...

Le budget 2015 n'occulte aucune des contraintes qui affectent les ressources de la Ville d'Argentat. En tablant sur le sérieux et la sobriété de la gestion, il donne à l’investissement la part qui lui revient pour permettre à Argentat d’avancer malgré la crise.

 

Zoom sur les projets 2015

Parmi les projets retenus par le Conseil Municipal pour 2015, citons notamment l'acquisition d'une balayeuse qui devrait être opérationnelle en juin prochain, la réalisation en cours des travaux boulevard du 11 novembre et du giratoire route d'Egletons, la réalisation de travaux sur la voirie communale, la réfection de la toiture de l'école primaire ou encore l'acquisition de tableaux numériques pour les écoles.

 

Présentation Réunion Publique 28 avril 2015

clic ici