Un salon urbain pour Argentat…

25/10/2016

Le 20 octobre dernier, la salle Saintangel était bien remplie pour écouter Jean Claude LEYGNAC présenter l'un des projets les plus importants de la mandature, à savoir les travaux d'aménagement de l'avenue du Jardin Public et de la place Da Maïa et d'une partie de l'avenue Henri IV.

En introduction, Monsieur le Maire a rappelé les enjeux d'un tel projet pour la commune d'Argentat. Il a également rappelé "si les quais sont bien la vitrine d'Argentat pour les touristes, il faut aussi penser les aménagements pour les habitants, les usagers et bien sûr les commerçants". Il a communiqué le budget de l'opération estimé à 1 400 000 € HT, ce qui n'est pas un petit investissement, le plus important financièrement du mandat.

Il a terminé son intervention en indiquant que le Conseil Municipal a fait le choix de limiter la surface d'aménagement de manière à privilégier la qualité.

Rodolphe MAILLES, le Directeur Général des services de la ville, a ensuite rappelé les diverses étapes du projet. Le choix du programmiste en avril 2015, et son travail de diagnostic et de propositions qui ont permis de définir les premières orientations, les nécessaires arbitrages de l'équipe municipale en début de cette année pour coller aux possibilités financières et aux objectifs de la mandature. Enfin, le choix de l'équipe de maîtrise d'œuvre et en octobre 2016 la présentation  à la population des principes d'aménagement. En conclusion, les nombreuses subventions susceptibles d'être allouées au projet ont été abordées. Il a précisé que la réalisation de ce projet ne limitera pas les capacités financières de la ville et qu'il s'inscrit totalement dans la politique de désendettement de la ville.

Clément DARTIGEAS, chef du projet et représentant du cabinet DEJANTES INFRA, assisté de Nicolas BALMY, architecte, Célia BRUN, paysagiste, et Karine MADIES, chargée d'études à Territoires, ont ensuite présenté le périmètre du projet ainsi que la philosophie générale de l'aménagement (le fameux salon urbain). Une approche par atelier a été présentée à l'auditoire "Chacun pourra venir s'exprimer, échanger et participer avec l'équipe de maîtrise d'œuvre… c'est notre façon de travailler" a affirmé Nicolas BALMY

Trois ateliers ont donc été planifiés et auront lieu à la salle Saintangel à 20 heures :

- Le lundi 21 novembre : atelier consacré aux commerçants du périmètre et des quais. Les problématiques abordées concerneront les livraisons le stationnement, l'accès au quai, les contraintes pendant le chantier et bien sûr tout thème en rapport avec le projet que l'assistance souhaitera aborder.

- Le lundi 28 novembre : atelier consacré aux riverains du périmètre. Les problématiques abordées concerneront le stationnement, l'aménagement paysager, la gestion des déchets, l'accès contrôlé au quai, les contraintes pendant le chantier et bien sûr tout thème en rapport avec le projet que l'assistance souhaitera aborder.

- Le lundi 5 décembre : atelier consacré à la vie et aux animations de la place Maïa. (échanges sur activités et usages de la place, destinée notamment aux associations, office de tourisme, commerçants, usagers,…).

Karine MADIES concluait la présentation par le planning prévisionnel qui se décompose en 3 phases : "la concertation se déroulera en novembre et décembre de cette année, les plans d'aménagement seront présentés au stade de l'avant-projet, courant janvier 2017 et au stade du projet en février 2017, les travaux devant quant à eux débuter en octobre 2017 pour se terminer avant la saison estivale 2018". Beaucoup d'échanges ont eu lieu avec la salle, ils se sont même poursuivis avec l'équipe de maîtrise d'œuvre et les élus autour du verre de l'amitié. A la fin de la rencontre, si certains se sont étonnés de ne pas avoir vu de plans d'aménagement, ils ont été séduits par l'idée d'être associés à ces ateliers "participatifs".