Commémoration du 11 novembre

Commémoration du 11 novembre 2019 : le Traité de Versailles, 100 ans après

La célébration du 11 novembre s’est déroulée sous la présidence de M. Daniel Brice, Maire-adjoint d’Argentat-sur-Dordogne, en présence d’élus, d’une délégation du corps de sapeurs-pompiers et d’une assistance attentionnée.
Si la commémoration du 11 novembre 2018 était dédiée au centenaire de l’armistice, 2019 est le centenaire d’une série d’évènements marquant la fin de la Grande Guerre :

 démobilisation des soldats,
 décès accidentel du général franco-slovaque et premier ministre de la guerre tchécoslovaque Milan R. Štefanik (4 mai 1919),
 Traité de Versailles (28 juin 1919), défilé de la Victoire du 14 juillet 1919, …

C’est pourquoi la commémoration de cette année s’est avérée encore très importante.
A cet effet, une exposition prêtée par l’ONACVG (Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre) « Les Français dans la Grande Guerre » a été présentée dans la salle des mariages de la Mairie, du 22 octobre au 13 novembre.

L’EHPAD Lou Pastural expose dans son hall les 5 panneaux « Argentat pendant la Grande Guerre » d’après les Archives Municipales labellisée Mission du Centenaire et conçue avec le soutien financier de l’ONACVG, du 14 au 25 novembre.

Sénateur de la Corrèze et Président fondateur des Chambres d’Agriculture, Joseph Faure, natif d’Argentat, rapporte dans ses mémoires les conséquences du Traité de Versailles.

Pendant la commémoration aux monument aux morts, Julie Chassagne et Romain Fabre-Pons, élèves de 3ème de l’ensemble scolaire Jeanne d’Arc, dirigés par leur professeur de Français Mme Caroline Douillard lisent un extrait des mémoires de cette personnalité argentacoise.
Il est un écho des anciennes observations de Joseph Faure sur cet épisode de portée internationale.

Il répond à l’immédiat après-guerre, au règlement du conflit et à ses conséquences.